Elections départementales 2021

Accueil 9 Politique 9 Canton Strasbourg 1: OSONS+ avec Fanny Fuchs et Martin Guillaumé
Canton Strasbourg 1: OSONS+ avec Fanny Fuchs et Martin Guillaumé

Ils sont jeunes, indépendants et veulent faire bouger les lignes politiques. Leur maître mot : la proximité. Bienvenue chez OSONS+, la dynamique équipe conduite par Fanny Fuchs et Martin Guillaumé et partie à la conquête du canton Strasbourg 1 (Centre ville + Neudorf).

A la tête d’OSONS+, le binôme candidat Fanny Fuchs- Martin Guillaumé et leurs suppléants Carina Abnoun et Vincent Minery.

Fanny Fuchs et Martin Guillaumé dans leur local de campagne rue de la Division Leclerc à Strasbourg

Fanny Fuchs et Martin Guillaumé d’OSONS+ : le terrain toujours!

Fanny Fuchs, 41 ans, gérante de restaurants à Strasbourg (Café de l’Opéra, Café du Théâtre, Il Girasole) n’est pas tout à fait novice en politique. Son père Christian Fuchs a été conseiller municipal, et elle a été chef de cabinet de 2011 à 2015 de Guy-Dominique Kennel quand il était président LR du Conseil départemental. Elle en a tiré la conclusion… qu’il fallait faire de la politique autrement : « Les partis sont en faillite, il faut avoir un autre regard, être sur le terrain pour apporter des réponses concrètes aux problèmes des gens. »

Comme son binôme Martin Guillaumé, 32 ans, jardiner paysagiste de son métier, elle s’appuie pour cela sur son expérience associative. Fanny Fuchs a contribué à ouvrir l’Opéra avec son directeur Bertrand Rossi (ndlr : parti en 2020 diriger l’opéra de Nice) :  concert de métal dans l’Opéra, opéra sur la place Broglie en 2018. Et la crise du Covid lui a inspiré les « plats suspendus », 2000 plats au total financés pour les étudiants par les autres clients de ses restaurants ; ainsi que les « menus cantine » au Girasole avec un tarif correspondant (6 euros) pour aider les parents à faire déjeuner leurs enfants en période de fermeture de cantines scolaires. Martin Guillaumé est quant à lui « porté par l’écologie du concret » : il promeut les jardins partagés dans l’association L’Arrosoir à Neudorf et a lancé en 2017 à Strasbourg les « 48 heures de l’agriculture urbaine », un festival associatif du jardinage urbain qui aura lieu en 2021 du 2 au 4 juillet au parc du Heyritz. Le binôme est complémentaire sur ce canton Strasbourg 1 qui mêle deux quartiers assez différents: le centre ville et Neudorf

Leur programme, concret et détaillé, est sur leur site, mais le premier objectif pour Fanny Fuchs et Martin Guillaumé est de « remettre plus de moyens de la CeA sur le territoire ». Cela passe par mieux aider les petites entreprises, commerces et restaurants à traverser cette crise en mettant en place une cellule d’aide (aide juridictionnelle, etc.) en liaison avec la chambre consulaire pour les accompagner. De même, l’expérience de Carina Abnoun, médecin généraliste en ville et en EHPAD, leur a suggéré l’idée d’équipe pluridisciplinaire mobile pour aller à la rencontre ders personnes âgées et rompre leur isolement. Et les associations sont un levier d’action qui leur tient à cœur, il faut leur donner plus de visibilité en les encourageant à travailler ensemble et en les subventionnant sur plusieurs années plutôt qu’annuellement, avec le contrôle adéquat pour s’assurer des réalisations. Fanny Fuchs et Martin Guillaumé veulent aussi rester à l’écoute des habitants du canton Strasbourg 1 en créant un « conseil cantonal » pour les inspirer, comme il y avait des conseils de quartier à Strasbourg.

Côté campagne, OSONS+ met aussi le paquet sur le terrain, réseaux sociaux compris avec leur page Ici Strasbourg sur Facebook. Tractage sur les marchés bien sûr, mais aussi distribution de semis de persil à leur local de campagne, et Fanny Fuchs et Carina Abnoun dansant sous la pluie place Kléber (à voir sur leur page Facebook), etc.

Fraicheur, joie de vivre et d’agir : Fanny Fuchs, Martin Guillaumé et l’équipe d’OSONS+ auront marqué cette campagne des élections départementales 2021 dans ce canton Strasbourg 1. On leur souhaite des résultats à la hauteur de leur engagement dimanche 15 juin !

Extraits vidéo pris à leur local de campagne (bruits de tram inclus !) :

L’équipe OSONS+ et sa campagne stylée :

La citation :

« Notre stratégie de campagne, c’est une grande liberté »

Un « conseil cantonal » pour le canton Strasbourg 1 pour faire évoluer le programme:

La citation :

« Six ans de mandat c’est long, nous créerons un « conseil cantonal » pour rester connectés aux gens et faire évoluer le programme »

La CeA – Collectivité européenne d’Alsace, outil de proximité avec les citoyens :

La citation :

« La CeA doit incarner la proximité avec ses citoyens. Et avec la fusion, elle a acquis une taille critique pour exercer ses compétences, au premier plan desquelles le social »

Benoît Kuhn, juin 2021

Articles liés

Stéphanie Karmann, candidate de gauche et régionaliste
Législatives 2022

Stéphanie Karmann, candidate de gauche et régionaliste

Dans une circonscription Strasbourg 1 réputée peu alsacienne, qui mêle un centre ville bourgeois voire boboïsé et des quartiers sud populaires, Stéphanie Karmann veut démontrer qu’une proposition de gauche et alsacienne peut être entendue.

Share This