Hochdeutsch

Accueil 9 Langue & Culture 9 Lebewohl, Goethe !
Lebewohl, Goethe !

L’Institut Goethe à Strasbourg – ou plutôt son Bureau de liaison qui dépendait de Nancy – ferme ses portes ce 31 décembre 2023. Largement méconnu du grand public, il est « victime » des mesures d’économie décidées par les responsables de la politique culturelle de l’Allemagne hors de ses frontières. Une mauvaise nouvelle de plus pour l’ allemand en Alsace?

Goethe Institut allemand
 Strasbourg

Pas forcément. Comme le rappelle Pierre Klein, président de la FAB (Fédération Alsace Bilingue), ce Bureau n’avait pas pour vocation à organiser des cours d’ allemand, car des « courants contraires venus de France avaient empêché que Strasbourg ne dispose d’un institut complet ». Et face aux larmes de crocodile du monde politique alsacien, Pierre Klein enfonce le clou : « Avant de s’en prendre aux autres, balayons devant notre porte. Faisons-nous assez pour préserver, voire développer le bilinguisme chez nous ? ». La réponse est dans la question…

L’ allemand, partie intégrante de la culture alsacienne

L’ allemand bénéficie du statut de langue régionale en Alsace ; il appartient donc aux autorités publiques (Etat et collectivités territoriales) de faire vivre ce patrimoine ; encore faudrait-il que les Alsaciens veuillent le conserver alors qu’on observe un parallélisme entre la disparition progressive du dialecte et l’effacement de l’allemand de la vie sociale et culturelle.

La proximité géographique, les liens économiques, les médias et les technologies numériques permettent à tous ceux qui s’intéressent à l’allemand (dialectophones ou non) de se familiariser avec cette langue qui est la plus parlée en Europe, si on fait exception de l’anglais, « baragouiné » de Lisbonne à Helsinki. Pourtant, malgré l’extension des horaires d’allemand à l’école depuis les années 70, le nombre de germanophones dans l’enseignement secondaire et supérieur n’a cessé de régresser. A l’évidence, « l’envie d’allemand » fait défaut parmi les jeunes générations.

Revaloriser l’allemand en Alsace

Qui doit alors prendre en charge la promotion de l’ allemand en Alsace ? L’OLCA, ou plutôt le futur Office public de la langue alsacienne (OPLA) promis par Frédéric Bierry pour début 2024 pourrait certainement reprendre et développer les activités jusqu’ici menées par l’Institut Goethe. Et pourquoi pas avec le soutien du Consulat général d’Allemagne et des services éducatifs d’Allemagne et de Suisse (Länder et Cantons alémaniques)? On veut croire qu’une telle vision sera incluse dans la politique du nouveau président Victor Vogt de l’OLCA et bientôt de l’OPLA. Et que la Collectivité européenne d’Alsace fera ce qu’il faut pour cela.

De manière intime, l’œuvre de Goethe a été marquée par son séjour à Strasbourg et son idylle avec Friederike Brion de Sessenheim. Quand l’alsacien et le hochdeutsch auront définitivement disparu de notre environnement, il n’y aura plus qu’à ranger au musée la statue de l’auteur des Sessenheimer Lieder qui se trouve place de l’Université à Strasbourg. D’ici-là, pourquoi ne pas lancer un prix « Friederike Brion » pour valoriser la langue allemande en Alsace ?

L’Institut Goethe ferme, mais Goethe demeurera… si l’Alsace s’en montre digne.

Théo Leblé, décembre 2023 – visuel: Facebook Goethe Institut Strasbourg
Fonctionnaire, Théo Leblé garde aussi un oeil acéré sur la scène politique alsacienne

Articles liés

Victor Vogt, l’homme à la pointe du bilinguisme alsacien
Interview

Victor Vogt, l’homme à la pointe du bilinguisme alsacien

Il aborde ses nouvelles responsabilités avec passion et se sait attendu sur le sujet. Victor Vogt, depuis fin 2023 président de l’OLCA (Office pour la Langue et la Culture Alsacienne), nous détaille sa vision, ses ambitions et sa feuille de route en ce printemps 2024.

Pierre Kretz reçoit le Prix Hebel
Littérature

Pierre Kretz reçoit le Prix Hebel

Pierre Kretz s’est vu décerner le Prix Hebel (Hebelpreis) pour l’ensemble de son œuvre ce vendredi 10 mai 2024. Une reconnaissance internationale pour un auteur majeur de la littérature alsacienne.

Share This