trafic routier

Accueil 9 Economie & Société 9 Écotaxe ou couloir à camions : le dilemme alsacien – première partie
Écotaxe ou couloir à camions : le dilemme alsacien – première partie

L’étude d’impact de la « Maut alsacienne », ce projet d’écotaxe pour poids lourds sur l’A35, va débuter cet automne. Et si on commençait par regarder ce que font nos voisins allemands, autrichiens et suisses sur ce sujet ?

LKW Maut panneau

La LKW Maut allemande

Depuis 2007, l’Allemagne a mis en place une LKW Maut, cad un système national de taxation des poids lourds (au-dessus de 7,5 tonnes) au niveau fédéral : quelque 50 000 km d’autoroutes et voies fédérales sont concernés. Les camions ou bus ont un boitier à bord pour s’identifier automatiquement face aux panneaux de détection au bord de ces routes. Le tarif par kilomètre dépend de trois critères : le nombre d’axes du camion, son poids et son classement Euro (de 0 à 6, en fonction de son niveau d’émissions de polluants). Cette année, ce tarif kilométrique va grosso modo de 10 centimes d’euro (classe Euro 6 et en-dessous de 12 tonnes) à 30 centimes d’euro (classe Euro 3 et plus de 3 axes). Les véhicules propres (électriques et hydrogène) ainsi que les véhicules des artisans en sont dispensés (Handwerkersausnahme).

Mais cela va changer : à partir du 1er décembre 2023, ce tarif devrait doubler avec l’introduction en sus d’une taxation carbone ! Et la LKW Maut devrait être étendue aux véhicules entre 3,5 tonnes et 7,5 tonnes à partir du 1er juillet 2024. De même pour les véhicules propres lesquels bénéficieraient néanmoins d’une remise de 75% sur le tarif applicable. Les transporteurs allemands sont évidemment furieux et demandent un report de date ainsi que des aménagements à cette évolution tarifaire. Notons cependant qu’ils ne demandent pas une abolition du système, contrairement aux transporteurs français.

En résumé, la LKW Maut allemande s’établira bientôt dans une fourchette de 20 à 60 centimes d’euro par km. Traverser l’Alsace du nord au sud (A35 : Lauterbourg-Bâle), soit 200km, coûterait avec un tel système entre 40 et 120 euros.

La GO-Maut autrichienne et la Schwerverkehrsabgabe suisse

Vous êtes probablement habitués aux vignettes qu’il faut payer pour entrer en voiture en Suisse ou en Autriche. Ce système n’est en fait applicable qu’aux véhicules légers. Les poids lourds dès 3,5 tonnes doivent, eux, s’acquitter en Suisse et en Autriche depuis plus de 20 ans d’une Maut similaire à la LKW Maut allemande.

La GO-Maut autrichienne repose sur les mêmes critères que la Maut allemande et le tarif actuel va de 21 à 50 centimes d’euro par km (5 à 10 centimes pour les véhicules électriques), similaire donc au tarif allemand projeté pour 2024.

La Schwerverkehrsabgabe suisse applique un tarif au km et au poids. En fonction de la classe Euro, un poids lourd paie entre 2,3 et 3,1 Rappen (centimes de franc suisse) par km. Avec un franc suisse équivalent à l’euro (1CHF = 1,05€), un véhicule de 7,5 tonnes paierait avec ce système entre 36€ et 46 € pour traverser l’Alsace. Avec 20 tonnes, la fourchette de cette Maut irait de 97€ à 130€.

L’Alsace, un couloir à privilégier pour les transporteurs internationaux

Dans toute l’aire DACH (Deutschland, Österreich, Schweiz), parcourir 200km coûte (ou coûtera bientôt) pour un poids lourd entre 40€ et 130€ (voire plus pour les véhicules au-delà de 20 tonnes). Traverser l’Alsace coûte aujourd’hui entre 10 et 15€ (obligation d’emprunter l’A355 pour contourner Strasbourg). Il n’y a pas photo : plutôt que d’emprunter l’A5 allemande qui traverse le pays de Bade, il vaut mieux rejoindre Bâle à partir de Karlsruhe… en faisant un petit détour par l’Alsace et son accueillante A35.

Certains estimaient en 2019 ce report de trafic à 6 000 poids lourds par jour, sur un total de 16 000 poids lourds empruntant l’A35. Gageons qu’avec le prochain doublement du tarif de la LKW Maut, ce nombre dépassera bientôt les 10 000… Que faire? Nous examinerons les solutions possibles dans la seconde partie de cet article.

Benoît Kuhn, 1er septembre 2023

Articles liés

Sprochrenner : le parcours 2024
Course relais

Sprochrenner : le parcours 2024

Sprochrenner 2024, ce sera 180 km du nord au sud de l’Alsace en traversant 65 communes en trois jours et demi du 17 au 20 mai 2024

Vins d’Alsace et Muses
Vins

Vins d’Alsace et Muses

Les vins d’Alsace font campagne. Mais pourquoi une pub aseptisée? Il y a mieux à faire…

Décentralisation : se faire entendre du Président
Décentralisation

Décentralisation : se faire entendre du Président

Faut-il se contenter d’en appeler à la raison et à l’intérêt bien compris des partis au pouvoir à Paris ? Faut-il (continuer à) ne pas faire de vagues pour ne pas être « mal vus » de l’Elysée et de ses conseillers tout puissants ?

Share This