Warning: number_format() expects parameter 1 to be float, string given in /home/clients/c01645ef683e1e8dbe15c21f149e2521/sites/alsacenews.web67.net/wp-includes/functions.php on line 425

bilinguisme

Accueil 9 Langue & Culture 9 Les Assises du bilinguisme : une journée de débats pour la langue régionale ( Page )
Les Assises du bilinguisme : une journée de débats pour la langue régionale

Le 28 juin 20222 se tenait un évènement très attendu par les associations et élus alsaciens au siège de la Collectivité européenne d’Alsace : les Assises du bilinguisme. La valorisation de la langue régionale, définie comme l’allemand et ses dialectes notamment l’alsacien, est un enjeu important pour la CeA et son président Frédéric Bierry qui compte mettre en place des projets concrets avec l’aide des citoyens alsaciens. Retour en deux parties sur cette journée très riche, en commençant ici avec le déroulé de la journée, tandis qu’un second article en tirera quelques conclusions.

assises bilinguisme salle plénière Collectivité européenne Alsace
La séance d’ouverture des Assises du bilinguisme en salle plénière de la Collectivité européennes d’Alsace à Strasbourg

La salle de session plénière pleine, un diaporama, des élus et membres d’associations, des journalistes… tout y était pour bien commencer la journée. Frédéric Bierry, président de la CeA, a introduit les assises par un discours prometteur. Il s’attache à la préservation et à la valorisation de la langue régionale. Ces assises ont pour objectif de faire un point sur la situation difficile du bilinguisme dans l’espace public et privé en Alsace afin de proposer des idées et solutions pour y remédier.

Une nouvelle étude sociolinguistique sur la pratique de la langue régionale

Nicolas Matt et Pascale Schmidiger, conseiller et conseillère d’Alsace, ont présenté les résultats alarmants d’une étude sociolinguistique sur l’alsacien et l’allemand réalisée en mai 2022. Un échantillon de 4001 personnes de plus de 18 ans a été constitué représentant toutes les catégories sociales. D’après l’étude, plus les personnes sont âgées, plus elles parlent assez bien voire très bien l’allemand et l’alsacien. A l’inverse, les jeunes parlent quelques mots d’allemand ou d’alsacien voire pas du tout. On réalise également que la transmission de l’alsacien se fait essentiellement par les parents ou grands-parents et non pas par l’école, contrairement à l’allemand. Ces assises sont donc un moyen de travailler sur ces constatations.

Les ateliers de travail sur le bilinguisme

Des ateliers étaient organisés le matin et l’après-midi afin de permettre des échanges constructifs en petits groupes. Les ateliers proposés étaient les suivants : enseignement de la langue régionale d’Alsace, visibilité de la langue régionale d’Alsace, formation des adultes, modernité dans l’histoire, opportunité d’un office public, projet de média rhénan, culture en alsacien, monde économique, et enfin petite enfance et activités périscolaires.

Ces ateliers ont été productifs et ont permis de faire ressortir des problèmes et idées. De nombreuses propositions ont été faites et rappelées par les organisateurs en fin d’après-midi au moment de la restitution des ateliers. Voici quelques-unes des propositions.

  • Structurer les apprentissages dès la maternelle et la primaire en alsacien, et en allemand au collège
  • Favoriser une signalétique cohérente, des écriteaux visibles bilingues avec une image moins folklorique notamment au moment des annonces de stations dans les transports
  • Une coopération transfrontalière pour la formation, un projet de diplôme de compétence en langue alsacienne, possibilité du BAFA en alsacien
  • Une heure de cours de Langue Culturelle Régionale (LCR) par semaine obligatoire jusqu’au lycée
  • Création d’un office public pour la langue alsacienne
  • Création d’un média rhénan soutenu par la CeA qui attirerait les jeunes et plus âgés afin de pouvoir faciliter l’accès aux informations régionales tout en préservant le bilinguisme
  • Prévoir le bilinguisme au sein des emplois de la restauration et de l’hôtellerie afin de ne pas seulement privilégier l’anglais
  • Organiser des ateliers immersifs en alsacien dans les périscolaires et écoles

Lors de son discours de clôture, Frédéric Bierry a annoncé la création d’un Office public de la Langue Alsacienne (OPLA), un outil de plus au service du bilinguisme.

Inès Toiron, 30 juin 2022 – photo: Inès Toiron
Mulhousienne, étudiante en sciences politiques à l’Université de Haute-Alsace, Inès Toiron est passionnée d’histoire et de sciences sociales, mais aussi de musique. Elle s’engage par ailleurs pour la protection animale avec l’association Welfarm, et est chroniqueuse pour Radio Quetsch en attendant, qui sait, d’entamer formellement des études de journalisme.

Articles liés

Heimetsproch un Tràdition Assemblée Générale 2022
association

Heimetsproch un Tràdition Assemblée Générale 2022

Rapport d’activités, échanges conviviaux, mais aussi deux prix décernés à des auteurs alsaciens étaient au menu de l’assemblée générale de l’association Heimetsproch un Tràdition tenue ce 2 juillet 2022.

Assises du bilinguisme : 5 points à retenir
bilinguisme

Assises du bilinguisme : 5 points à retenir

Les Assises du bilinguisme tenues en grande pompe ce 28 juin 2022 dans l’hôtel de la Collectivité européenne d’Alsace (CeA) déboucheront-elles -enfin- sur du concret ? On peut l’espérer.

Share This