Élections européennes 2024

Accueil 9 Politique 9 Unser Land et les régionalistes s’affranchissent d’EELV pour les européennes 2024
Unser Land et les régionalistes s’affranchissent d’EELV pour les européennes 2024

Changement d’alliés pour les européennes 2024 : Régions & Peuples solidaires (fédération de partis à laquelle appartient Unser Land) crée sa propre liste « Europe Territoires Écologie » avec quelques alliés… dont le Parti radical de gauche.

La liste Europe Territoires Écologie avec Unser Land

Fini le soutien à la liste Europe Écologie Les Verts (EELV), place au… Parti radical de gauche (PRG), au jeune mouvement pan-européen Volt et à divers mouvements français de centre gauche. Avec ces alliés, Régions & Peuples Solidaires constitue la liste Europe Territoires Écologie dont Guillaume Lacroix, Président du PRG, prend la tête. La députée européenne sortante Lydie Massard (Union Démocratique Bretonne – UDB) prend la seconde position. Maxence Helfrich, directeur d’Unser Land, figure en neuvième position.

Europe Territoires Écologie Lydie Massard Maxence Helfrich
Europe Territoires Écologie  tract Régions & Peuples solidaires

L’alliance avec le PRG a fait grincer des dents au sein d’Unser Land : ce parti traditionnel a une conception de la laïcité qui n’est pas favorable au Concordat alsacien. Par contre, le PRG s’est déclaré officiellement favorable au retour d’une région Alsace, ce que confirme Thibaut Vinci, responsable du PRG en Alsace, sur son compte Facebook. Maxence Helfrich le reconnait, « nous avons fait un accord sur un programme pour l’Europe, cela ne signifie pas que nous soyons d’accord sur tous les autres sujets ». De fait, le programme présenté sur le site d’Europe Territoires Écologie ne peut que réjouir les partisans d’une Europe plus forte et plus proche des citoyens.

EELV récuse Unser Land pour sa liste aux Européennes 2024

Rembobinons le film pour mieux comprendre l’intrigue. Aux européennes de 2019, la liste EELV emmenée par Yannick Jadot avait fait l’excellent score de 13,4% et récolté ainsi 13 députés européens dont l’autonomiste corse François Alfonsi (9ème sur la liste). L’alliance de Régions & Peuples Solidaires avec EELV, continue depuis 2009, permettait ainsi d’avoir un député européen régionaliste. La bretonne Lydie Massard de l’Union Démocratique Bretonne (UDB), 14ème sur la liste, n’est pas élue de suite mais fait son entrée au Parlement européen en 2022 en remplacement de Yannick Jadot devenu sénateur. En Alsace même, Unser Land en recueille quelques fruits : Jean Faivre devient quelque temps l’assistant parlementaire de François Alfonsi, puis Jean-Marc Burgel celui de Lydie Massard. Une expérience précieuse pour ces cadres d’Unser Land.

Changement d’ambiance pour 2024. Les sondages prédisent une division par deux du score d’EELV, lesquels n’offrent plus qu’une position non éligible à la sortante Lydie Massard. L’hostilité des EELV alsaciens aux régionalistes se traduit de plus par des pressions pour qu’il n’y ait pas de représentant Unser Land sur l’éventuelle liste commune. C’en est trop pour Régions & Peuples Solidaires (dont Jean-Georges Trouillet, Président d’Unser Land, est le Vice-Président) qui partent à la recherche d’alliés pour constituer leur propre liste. D’où le « tour de table » menant à Europe Territoires Écologie.

Le défi : mobiliser les électeurs

Dur, dur d’exister quand on est une « petite liste » en dehors des grands partis nationaux. Les sondages créditent Europe Territoires Écologie au mieux de 0,5% des intentions de vote, loin de la barre des 5% nécessaires pour avoir un(e) élu(e). Le manque de moyens les empêche de faire réellement campagne. Après deux meetings de présentation fin avril en Alsace, il n’y aura que les affiches et les tracts pour faire connaître Europe Territoires Écologie.

Europe Territoires Écologie Guillaume Lacroix Maxence Helfrich
Guillaume Lacroix (au centre) en campagne à Sélestat fin avril 2024, entouré de responsables d’Unser Land dont Maxence Helfrich (à sa droite)

De plus, il faudra ne pas confondre avec une autre liste, « Écologie Positive et Territoires » emmenée par Yann Wehrling (d’origine strasbourgeoise et actuellement Vice-Président du conseil régional d’Île-de-France) et la strasbourgeoise Chantal Cutajar. Même Google s’y trompe et indique aussi leur site dans la page de résultats d’une requête « Europe Territoires Écologie ».

L’enjeu pour Unser Land, on l’aura compris, n’est pas d’obtenir un député européen, mais de mobiliser ses électeurs pour que Europe Territoires Écologie fasse mieux en Alsace qu’ailleurs. Un défi de taille dans une élection sur mesure pour les grands partis.

Benoît Kuhn, 27 mai 2024

Articles liés

Share This